Les meilleurs métiers dans le secteur du vin

Les personnes qui se lancent au hasard dans une formation qualifiante en vin, se comptent sur le bout des doigts. Que ce soit suite à l’achat d’un vignoble, une reprise de l’exploitation familiale ou encore l’ouverture d’une cave à vin, les professionnels ont tous cet amour de la vigne et du vin. Grâce à des formations professionnelles, il est possible d’accroître ses connaissances techniques sur la culture du raisin et la vinification.

Le métier de vigneron : Le métier le plus connu

Impossible de faire référence au vin sans parler du vigneron. C’est un artisan agricole dont le métier diffère du viticulteur. Il va participer à toutes les étapes de l’activité viticole et est responsable d’une parcelle de vignes. Ses missions s’articulent autour de 4 axes précis :

  • Planter et aider à faire pousser les vignes ; ainsi qu’effectuer la récolte et la vendange ;
  • Transformer le raisin en vin ;
  • Chapeauter la mise en bouteille ;
  • Aider à la commercialisation des bouteilles.

Pour exercer ce métier, une formation certifiante est indispensable. Ça peut être un BPA travaux de la vigne et de vin, un CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale, une licence professionnelle Métiers de la vigne et du vin ou encore un Master viticulture œnologie !

Le caviste : Le professionnel qui vous assiste dans chaque événement

Le caviste, c’est le professionnel que vous pouvez solliciter pour les anniversaires, les fêtes ou les réceptions. Tenant sa propre boutique, il s’occupe non seulement des tâches administratives mais aussi de la sélection des vins. Il doit être apte à conseiller sur les divers accords mets et vins.

Bien évidemment, il faut avoir une certification professionnelle en vins et spiritueux. Il est possible de se lancer dans une formation diplômante courte, ainsi qu’une formation en entreprenariat. Le caviste peut aussi suivre une formation wset niveau 2.

L’œnologue : L’expert en science du vin

C’est l’expert en vins et spiritueux. Il a des connaissances techniques et scientifiques en vin et est apte à conseiller les producteurs du vin, les acheteurs et les vendeurs. Dans la majorité des cas, il intervient dans le procédé de fabrication en analysant et en goûtant les produits.

L’expert en œnologie doit aussi avoir un fin palais et un odorat développé pour décrire le vin. Pour exercer ce métier, il est indispensable de sortir d’une école du vin, et d’obtenir un diplôme national d’œnologue. Seules les personnes ayant un bac +3 en chimie ou en biologie, peuvent poursuivre vers ce master.

Le sommelier : Le professionnel en dégustation du vin

Outre l’expert œnologique, le sommelier est l’autre métier qui se spécialiste dans le vin. Il connaît le nom, l’année ainsi que le verre adapté pour chaque bouteille. Suite à une formation professionnelle, il peut travailler directement auprès de clients. On le retrouve surtout dans un restaurant gastronomique et il se charge notamment de :

  • La réception du vin ;
  • L’association des arômes du vin avec le plat ;
  • Du bar à vin ;
  • Conseiller les clients.

Pour accéder à cette fonction, il est possible de faire une formation à distance courte ou une formation continue en hôtellerie restauration. Vous pouvez directement suivre une de nos formations : Brevet Professionnel Sommelier, Mention Complémentaire Sommellerie…

Commercial en vin : Un passionné de cette boisson

Suite à un diplôme auprès d’un organisme de formation en vin, le commercial en vin peut collaborer auprès de grandes entreprises ou de grossistes en vin. Il acquiert des bouteilles au nom de sa société, il prospecte auprès d’une nouvelle clientèle cible et entame toutes les démarches de vente.

Il doit bien évidemment avoir une fibre commerciale et être fin connaisseur dans le secteur. Vous pouvez suivre une formation classique en commerce et poursuivre vers une formation professionnalisante dans le domaine viticole.

Laisser un commentaire