Cet été : la baignade du chien n’est pas sans danger

chien dans l'eau

Il fait chaud, si vous avez la possibilité d’emmener votre chien au bord de l’eau, il appréciera certainement de trouver un peu de fraîcheur

Il y a cependant quelques précautions à prendre.

Veillez à ce que votre lieu de promenade soit autorisé à nos amis à quatre pattes, c’est souvent le cas si vous êtes en bord de rivière ou de cours d’eau, mais la plupart des plages sont interdites aux chiens. Il existe des sites qui vous proposent de connaître les plages autorisées.

Si votre chien se baigne en eau douce

Nous vous conseillons en fin de promenade de vérifier que votre chien ne s’est pas abimé les coussinets sur les cailloux et rochers qu’il y a parfois au fond de l’eau.
Vérifiez également la cavité buccale de votre compagnon, pour vérifier qu’il n’y ait pas une sangsue accrochée à la langue ou à la joue.

Rincez votre chien car des cyanobactéries peuvent proliférer en surface de l’eau, elles produisent des toxines qui peuvent être mortelles. Pensez à observer votre chien car il se peut aussi, qu’il en ait ingéré.
Le ministère chargé de la santé publique publie des informations sur la qualité de l’eau, veillez à les regarder avant d’emmener votre chien dans un lac, un étang, etc.

Si votre chien se baigne en eau de mer

Une fois la promenade et les jeux dans l’eau terminés, nous vous recommandons de rincer votre compagnon avec de l’eau claire et douce, afin de limiter les irritations de la peau (passez du temps à bien rincer les pattes, les coussinets et les doigts).
Le sable et le sel sont très abrasifs et peuvent causer des sécheresses cutanées, des irritations et des démangeaisons.

Pensez à bien sécher les oreilles du chien pour éviter toute possibilité d’infection.

Si votre chien ne veut pas se baigner

Les chiens vont volontiers dans l’eau pour suivre leur maître qui se baigne ou encore pour aller chercher leur jouet favori. Cependant, si votre chien ne veut pas y aller, ne le forcez pas. Peut-être qu’en fin de promenade il s’aventurera à y mettre le bout des pattes. Surtout ne l’obligez pas à aller dans l’eau, ne le jeter pas dedans sous prétexte qu’il a chaud et que “ça lui fera du bien”… votre chien risque une aversion certaine à l’eau et un réel traumatisme.

Les chiens ne nagent pas tous avec facilité

Si le terre-neuve, le labrador, le golden retriever sont réputés très bons nageurs et “accrocs” à l’eau : il peut exister des chiens de ces races qui n’aiment pas faire trempette (c’est rare, mais ça peut arriver).
Certaines races de chiens n’aiment pas l’eau et d’autres nagent avec grande difficulté (bulldog anglais, bouledogue français, etc).
Si votre chien aime aller se baigner, mais a des difficultés : il existe des gilets de sauvetage adaptés à la morphologie du chien qui aident l’animal à garder l’horizontale. Ce type de gilet est plus que conseillé si vous pratiquez des sports nautiques et que votre compagnon vous accompagne (planche à voile, bateau à voile, etc).

Les dangers des piscines

Les chiens savent nager, mais de là à nager pendant des heures, ils peuvent s’épuiser et se noyer. La plupart des piscines ne disposent pas d’une possibilité de s’en extraire facilement, par le biais d’un escalier par exemple. Beaucoup de piscines ont des échelles et les chiens ne peuvent que rarement y monter. De nombreux accidents sont à déplorer chaque année, malgré les systèmes qui les sécurisent.

Si le chien est sorti de l’eau à temps, des gestes de premiers secours pourront être pratiqués, mais sans connaissance de base et sous la panique, vos chances de sauver votre compagnon sont minces.

Pour vous former à l’apprentissage des gestes de premiers secours, il existe des sessions de formation au secourisme canin proposées dans toute la France, n’hésitez pas à nous contacter pour toute information.

Laisser un commentaire